Du bavardage de BHL

Publié le par Tico

J'ai eu entre les mains un numéro du Nouvel Observateur qui publiait quelques passages du dernier livre de BHL. Cet ami de Sarko s'interrogeait publiquement (parce qu'en s'interrogeant tout seul dans sans chambre il n'aurait pas pu être vu en train de penser) si l'on pouvait encore être de gauche aujourd'hui. Sa réponse nous saute à la figure: Oui, bien sûr! (Et heureusement! Vous imaginez le cas contraire? Le PS aurait dû se dissoudre, car quel politicien aurait pu mettre en doute la sagesse d'un philosophe, sous peine de passer pour un réactionnaire, et par là-même confirmer de façon on ne peut plus exemplaire la thèse de BHL. Pire, pour ne pas se retrouver au chômage, les Hollande, DSK (Euh, pas lui) Fabius, Royal, Montebourg se seraient vus contraints d'intégrer la majorité UMP, laissant l'opposition réduite aux deux sièges du MODEM. A toutes les élections on aurait exactement trois candidats: Marine Le Pen (35%) François Bayrou (0,1%) et Sarko (l'éternel gagnant). BHL serait devenu Premier Ministre à vie, autorisé d'assommer l'Assemblée Nationale toutes les semaines par un discours servi d'applaudissements à la fin, à condition qu'il ne décide rien ou alors ce que lui conseille de décider le Président de la République. On se demande ce qui a pu pousser notre philosophe à répondre comme il a fait, vu les belles perspectives s'offrant à lui. On ne se le demande pas longtemps. Car il se trouve que pour Sarko mai 68 c'était nul: Des manifestations. Des grèves. Des vandales qui cassent tout. Des gens qui fument du shit. Des nanas qui veulent avorter. Or pour BHL, rien de plus beau que tout ça. Pour lui, la gauche est effectivement le mouvement qui défend les valeurs de 68. Et puis qui est contre la guerre d'Algérie (c'est vrai qu'avec Sarko Président Eternel les élèves auraient eu droit à des journées mensuelles de foutage de gueule envers les ex-colonies tellement connes de ne pas avoir voulu rester colonies, malgré les indéniables avantages, soulignés par Sarko Président Eternel, Prodigieux, Divin et Illuminé, puisqu'elles auraient pu alors participer à ces journées et les conclure par une explication de texte de la lettre d'adieu de Saint Guy Môquet).
J'attends avec horreur les temps où les Français lapideront les professeurs de philosophie qu'ils vont croiser. Pourquoi les vrais Philosophes ne se liguent-ils pas contre cette calamité de l'intellect qu'est BHL?! Comment peut-on prétendre que la gauche a forcément à voir avec mai 68? C'était quoi ce mouvement? Des manifestations, des grèves, des vandales qui cassent tout. (Le shit viendra plus tard.) C'est surtout le moment où la révolte est devenue politiquement correcte, car moderne, l'intégrant au système dominant et balayant par là les possibilités de résistance plus réfléchie. c'était pour moi un mauvais printemps que celui-là pour la gauche.
Je n'ai pas relevé tous les arguments que le Nouvel Obs publiait, mais ce ne sont pas du tout les meilleures raisons pour être de gauche. A moins que le livre contienne d'autres passages plus intelligents, il ne me semble pas utile de s'encombrer la bibliothèque avec l'ouvrage du philosophe entarté. Rien que la question est débile. Heureusement qu'il y a encore quelques personnes qui ont le coeur à gauche!

Publié dans Avis personnels

Commenter cet article