La Poésie et des poussières

Publié le par Tico

Je commence ce blog. Me voici arrivé dans l'époque du web 2.0. Alors je vais parler de mon thème de prédilection: La poésie. 
C'est un art que j'adore. Il y avait un type du XIXè qui disait qu'on pouvait vivre une journée sans manger, mais sans poésie, jamais. (Je cite approximativement...) Ce gars s'appellait non pas Jolidufeu, ni Attrayandelot, ni même Mignondelaterre, mais Baudelaire. Il avait la bonne idée d'être poète, du coup on en parle ici. Moi aussi je voudrais faire comme lui et devenir poète. Comme ça on parlera de moi sur d'autres blogs. 
Trève de plaisanteries.... J'aime vraiment la poésie, mais j'aime pas mal d'autres choses aussi. Alors je parlerai de tout et de n'importe quoi, comme il me chantera. C'est pourtant bien un blog de la catégorie "poésie". Je trouvais qu'il fallait un peu défendre cet art, bien souvent méconnu. En général on l'apprécie pour ce qu'il a de plus mauvais: Des rimes et des métaphores kitsch, du sentiment à trois sous,... Pour moi, je recherche autre chose dans la poésie, précisement cet "autre" qui la caractérise. Elle est une langue spéciale, différente, choisie, expressive, contrairement aux courriers que nous adresse le Trésor Public.
Pour l'instant, je lis Les Fleurs du Mal de devinez qui... Baudelaire. En attendant que j'avance un peu dans ce livre, permettez que je n'en parle pas. Je ne suis pas critique littéraire, je ne sais pas parler de ce que je n'ai pas lu. Par contre je sais très bien parler de moi. Mais je redoute que ça ne soit pas très intéressant, alors je me tais.

Publié dans Avis personnels

Commenter cet article